Recevez les nouveautés sur nos ateliers, cours et voyages, avec une méga dose d'amour dans votre boîte courriel!

Infolettre (top)

Invalid Input

Abonnez-vous à cette liste via RSS Articles liés au mot clé « yin yoga »

Posté par le dans Yoga
Mieux vieillir grâce à la pratique du yoga

La pratique du yoga pour avancer sereinement en âge

par Lea Calvez I Juillet 2020

D’origine Indienne, le mot Yoga vient d’une antique racine sanskrite, « jug », qui signifie relier, joindre ou encore unir. Cette discipline ancestrale s’appuie sur la recherche d’unité et d’harmonie. Car au-delà de sa pratique physique, le yoga induit une philosophie de vie qui cultive tant le corps que l’esprit et dont l’objet est de trouver la plénitude. Alliant étirements, méditation, équilibre et respiration, le yoga se révèle bénéfique à tout âge, et tout particulièrement pour les personnes âgées.

Découvrez pourquoi le yoga est l’activité parfaite pour les seniors, tant pour ses bienfaits physiques que ses vertus spirituelles.

Une discipline ancestrale adapté à tous

Étroitement lié à l’histoire indienne, le yoga est une discipline ancienne qui remonte entre 1500 et 500 av. J-C. C’est Patanjali, un philosophe et sage hindou, qui, en 200 av. J-C, donne avec le « Yoga Sûtra » la structure du yoga telle que nous la connaissons. Reposant sur les « asanas », positions assouplissantes qui renforcent le corps, ainsi que sur la « pranayama » ou maîtrise de la respiration, la pratique du yoga s’est diversifiée et spécifiée en fonction des cultures où elle est enseignée. Avec ses principes psychocorporels permettant de se libérer de la pression quotidienne, la discipline a ainsi su se démocratiser et s’adapter au monde occidental et à ses problématiques contemporaines. Aujourd’hui, de nombreuses formes de yoga cohabitent. Certaines très dynamiques et sportives requièrent une bonne condition physique. D’autres, plus contemplatives, sont à la portée des débutants. Chaque individu est ainsi en mesure de s’approprier une pratique qui lui correspond en fonction de son état physique et mental, mais aussi de ses envies et de ses contraintes.

Nécessitant peu de matériel, excepté une tenue confortable et un tapis adapté, le yoga peut par ailleurs être pratiqué partout. Chez soi, en atelier, en extérieur, en maison de retraite ou même en milieu hospitalier, la discipline aide à retrouver sérénité et bien-être dans tout type d’environnement. Le yoga peut également être exercé seul ou en groupe. Outre la pratique d’une activité physique régulière, les cours collectifs sont alors l’occasion pour les seniors isolés de sortir de chez eux et de rompre l’isolement. Les pratiquants ont ainsi l’opportunité de rencontrer une communauté de yoguistes et d’échanger ensemble sur leurs pratiques.

Véritable source de bien-être, le yoga, en plus d’être adaptés à un public âgé, permet de renforcer son corps et d’apaiser son esprit.

Mieux vieillir grâce à la pratique du yoga

Le yoga constitue un véritable outil pour appréhender des changements de vie tels que le passage à la retraite. Sa pratique aide à mieux vieillir et contribue à prévenir plusieurs risques ainsi que certaines pathologies liées à l’âge. Ainsi, une étude de 2008 menée par l’Université Temple aux États-Unis a par exemple constaté que l’exercice de l’Iyengar (une forme de yoga rigoureuse se concentrant sur l’alignement du corps, l’organisation des postures et l’emploi de différents supports) permettait d’améliorer l’équilibre chez les femmes de plus de 65 ans. L’enquête a ainsi démontré que ce type de yoga aide à réduire le risque de chute, délétère pour la santé des personnes âgées (en savoir plus https://www.bonjoursenior.fr/guides/chutes-personnes-agees-comment-prevenir/).

Le Hatha Yoga a quant à lui révélé des bénéfices sur l’arthrose de genou ainsi que sur la qualité du sommeil dans une étude américaine de 2014 du Centre National de l’information sur la Biotechnologie. Les participantes ont montré une meilleure capacité à gérer la douleur et la diminution des perturbations nocturnes. Le repos étant nécessaire chez les personnes âgées, environ 7 à 8h de sommeil par nuit d’après la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, pratiquer le yoga peut s’avérer une excellente alternative à la médication souvent trop préconisée. Recommandé pour les seniors pour sa douceur et sa lenteur, le Yin Yoga permet pour sa part de relâcher le corps et d’évacuer les tensions tout en améliorant la mobilité et la souplesse. Le yoga permet en effet d’assouplir, d’étirer et détendre les parties du corps nouées, bloquées ou peu sollicitées. Une pratique régulière est ainsi indiquée afin de corriger les mauvaises postures, d’éviter les douleurs musculaires et de parfaire son hygiène de vie.

Outre ses bienfaits physiques, les vertus du yoga sur les troubles de l’humeur fréquents chez les ainés ont également été démontrées. Ainsi, une étude de 2010 de l’Université de Boston aux États-Unis confirme que le yoga est très efficace pour réduire et soulager l’anxiété au quotidien et permet également de réduire les symptômes liés à la dépression et au stress. Ces effets bénéfiques assureraient ainsi une action positive sur l’hypertension artérielle, elle-même facteur de risque important de l’infarctus (en savoir plus https://www.santemagazine.fr/actualites/yoga-une-pratique-reguliere-pourrait-faire-baisser-la-tension-arterielle-186736).

Par conséquent, l’humeur, la conscience et même la tension sont également les grands gagnants pour le yogi, qu’il soit débutant ou expérimenté, jeune ou âgé...

Lea Calvez I Juillet 2020

 

Lectures : 463
Notez cet article:

Posté par le dans Yoga
yoga pour un sommeil réparateur

Yoga pour un sommeil  réparateur!

44361 157781271038132 694138052 n

Atelier pour vous aider à mieux dormir

Dimanche 27 octobre 2019 15:00 à 17:00 

Yoga pour un sommeil réparateur!
 Mi- théorique, mi-pratique cet atelier vous propose plusieurs outils pour améliorer la qualité de votre sommeil, des techniques de respiration, hatha yoga, gestion de stress, rituels, et méditation. Nous  terminerons avec une relaxation guidée.
Quelques bienfaits connus du yoga;
Le yoga améliore la qualité de notre sommeil, en créant une détente mentale et musculaire. il augmente notre capacité pulmonaire et cardio-respiratoire et aide à lutter contre le stress et l'anxité. De plus, il améliore la prise en charge des troubles musculo-squelettiques.
Cet atelier se tiendra en fin d'après-midi afin de mieux en apprécier les effets et profiter de la détente générée. Aucun pré-requis autre que votre sens de l'humour, votre curiosité, votre ouverture à découvrir et partager dans le plaisir.

b2ap3_thumbnail_shavasana.jpg

Réservez dès maintenant car les places sont limitées.

Tarif: 40$

Pour réserver votre place contactez :                  Studio Évolution IDS : 514-544-3865 info@evolutionsids.com

Endroit: Studio Évolution, 8 Place du Commerce, Ile des Soeurs

b2ap3_thumbnail_m.dokupil-64_20181026-015846_1.jpg 

Créé et offert par;
Monica Dokupil
asanayoga.ca / info@asanayoga.ca / 514-658-5328

 

Lectures : 3631
Notez cet article:

Posté par le dans Yoga
Quel yoga choisir?
A la recherche du yoga...
Capture décran 2018 09 01 à 17.02.59
De nombreux studios de yoga ont fleuri un peu partout dans le monde. Sachez qu’il existe des styles de yoga très différents au niveau des postures, du rythme, des bienfaits. Voici un petit guide pour vous repérer et faire le choix du type de yoga qui vous convient et du professeur qui vous l’enseignera. N’hésitez pas à tester plusieurs séances afin d’avoir des éléments de comparaison. Votre feeling vous orientera vers le bon cours !
551177 421945694543963 612527181 n
‘’Le yoga n’a rien avoir avec le fait de pouvoir toucher ses orteils mais plutôt avec le chemin intérieur pour s’y rendre’’
 
Comment trouvez le bon yoga pour soi?

voici une citation de T.K.V. Desikachar,«Pourquoi devrait-on pratiquer le yoga?»:«- Je serais étonné de trouver une seule personne qui ne veuille vraiment pas s’améliorer: «je suis pauvre, j’aimerais devenir riche», «je suis dans la confusion, j’aimerais en sortir», «je veux faire des études d’ingénieur», «je voudrais devenir médecin». Tous ces souhaits révèlent le désir de s’améliorer au service duquel vient le yoga. Par la pratique, on améliore progressivement la capacité de concentration, la confiance en soi, l’état de santé, les rapports avec les autres. En fait, on améliore tout ce que l’on fait.»

Si vous voulez commencer le yoga, préparez-vous à pratiquer régulièrement. Une fois par semaine, c’est bien. Deux fois, c’est mieux. En effet, on dit que les effets physiques et subtils du yoga se diffusent encore le lendemain et le surlendemain du cours. En prenant deux cours par semaine, vous bénéficiez des bienfaits du yoga plus longtemps.

Avant de débuter, il serait important de se poser la question; pourquoi je souhaite pratiquer le yoga.

Qu’espérez-vous retirer de ces séances? Vous cherchez à vous détendre, vous étirer, prendre un peu de temps pour soi, vous dynamiser. Vous voulez apprendre à méditer, mieux gérer votre corps, perdre du poids, juste vous sentir mieux. Posez-vous d’abord ces questions et ensuite ce petit guide va vous aider à mieux choisir ce qui vous convient.

Hatha Yoga

532343384

Krishnamacharya, professeur et philosophe indien (1888/1989), a formé de grands yogis de notre époque : Pattabhi Jois, Desikachar, Iyengar, qui ont ensuite développé leur propre forme et école de yoga. Il est l’inspirateur du Hatha Yoga qui est le yoga le plus ancien et traditionnel, car il a été codifié en Inde par Patanjali environ cinq siècles avant Jésus-Christ. Le Hatha Yoga relie l’esprit, le corps, le cœur et l’âme. Un cours de Hatha Yoga est très complet, car il est composé de postures (asanas), plus ou moins difficiles, accompagnées de la respiration, favorisant la souplesse et la détente. La salutation au soleil effectuée tous les jours délivre du mal de dos ! Le contrôle du souffle (pranayama), la concentration (dharana), la relaxation et laméditation (dhyana) font évoluer l’élève vers la paix du mental, la sérénité. La recherche de l’éveil (samadhi) reste une quête propre à chacun, limitée dans nos vies citadines. Le Hatha Yoga est accessible à tous, et les pratiquants ont le bonheur de progresser à tout âge. Le professeur adapte ses recommandations selon le niveau de chaque élève. Le stretching s’est inspiré du Hatha Yoga.

Ashtanga Yoga

Développé par Pattabhi Jois, ce yoga très dynamique est basé sur six séries de postures enchaînées avec le souffle. A l’origine, L’Ashtanga Yoga a été mis au point pour les jeunes hommes jusqu’à 25 ans qui devaient s’entraîner pour partir à la guerre. On parle de posture du guerrier I, II, III. C’est tout un programme … Le pratiquant passe rapidement d’une posture à l’autre, parfois avec des petits sauts et garde certaines postures (par exemple, chien tête en bas) en se concentrant sur Ujjai, la respiration rendue sonore par une contraction du fond de la gorge. Il n’a pas le temps de laisser son mental dériver. Cette discipline a le mérite de renforcer la musculature et la souplesse, mais l’aspect répétitif des séries peut lasser. Toutefois, il y a quatre niveaux qui engagent l’élève à évoluer dans sa pratique. Il convient d’avoir une excellente condition physique. Ce yoga attire autant les hommes que les femmes.

Vinyasa Yoga

The Amazing Benefits Of Vinyasa Yoga5

 Le Vinyasa Yoga, connu aussi sous le nom de Hatha Flow, consiste à enchaîner les postures de manière fluide en étant guidé par sa respiration. Il est issu de l’Ashtanga Yoga, mais il est plus libre et créatif, car il n’impose pas des séries de postures dans un ordre précis. Il suppose d’avoir envie de se dépenser et de transpirer, car le rythme est soutenu.

Iyengar Yoga

ashtangajpg 600x600

 Du nom de son concepteur indien B.K.S Iyengar, décédé en 2014, ce yoga est très précis dans l’alignement des différentes parties du corps. Un peu comme la danse classique ! Il permet de comprendre les placements des jambes, du bassin, des pieds… On démarre ainsi le yoga avec des bases solides. Iyengar corrige les mauvaises habitudes de placements, améliore la souplesse et l’endurance. Il est bien adapté aux occidentaux qui n’ont pas la même fluidité que les Indiens… Iyengar emploie des supports (sangles, briques, couvertures, cordes, traversins…) qui facilitent la prise des postures. Un bon professeur doit laisser le temps à ses élèves de rester dans les asanas afin d’apaiser son mental. Sinon, à peine le matos mis en place, il faut déjà passer à une autre posture. On aime la posture tête en bas contre un mur, attaché avec des cordes. L’afflux de sang au cerveau procure un véritable bien-être. Iyengar englobe le Kundalini Yoga et le Yin Yoga (voir plus loin).

Kundalini Yoga

Le Kundalini Yoga puise sa source auprès de Swami Vivekananda, puis il a été transmis au plus grand nombre par Yogi Bhajan qui démarra son enseignement pendant la période hippie en Californie. La Kundalini désigne une énergie primordiale au niveau de la colonne vertébrale, au centre de la moelle épinière, qui peut serpenter du sacrum jusqu’au sommet de la tête. Un cours de Kundalini Yoga vise à éveiller cette énergie, à la maîtriser et ainsi faire grandir sa conscience vers la voie de l’éveil. La séance est composée de postures dynamiques à un rythme soutenu, de techniques du souffle et de récitations de mantras. Ce yoga est adapté à des élèves en bonne condition physique. Parfois relié au tantrisme, il suppose avoir toute confiance dans le professeur.

Yin Yoga

YinYogaReclinedButterfly

Inspiré par Paulie Zink, professeur d’arts martiaux et de Tao Yoga, Paul Grilley, puis Biff Mithoefer ont développé le Yin Yoga. Le Yin Yoga est un yoga lent où les poses sont tenues plusieurs minutes, parfois 5, 10 ou 20 minutes. Pas toujours facile ! Aussi les postures sont-elles moins nombreuses que dans un autre type de cours. Au moyen de couvertures, de briques, de traversins, le pratiquant s’installe confortablement dans la posture. Il est en général allongé, incliné à 45 degrés, ou en posture inversée. Le Yin Yoga vise à cultiver le silence intérieur; il favorise le lâcher-prise débouchant sur des moments de méditation. C’est un excellent complément à d’autres formes plus actives de yoga. Il est accessible à tous, quelque soit l’expérience en yoga. Mais le débutant ne devra pas comparer ses performances à son voisin de tapis. Au risque d’être découragé… Dérivé du Yin Yoga, le Restorative Yoga tient les postures jusqu’à 20 minutes. Il apporte un véritable bien-être dans une société où l’on nous demande plus de faire que d’être et toujours plus vite. Il est conseillé aux personnes stressées souhaitant se relaxer et ajouter à ce moment une dimension spirituelle.

Acroyoga

acro1

L’Acroyoga a été labellisé par Jason Nemer et Jenny Klein en 2006 en Californie. Cette forme récente de yoga combine astucieusement les asanas, l’acrobatie, la danse et … les massages thailaandais. L’Acroyoga se pratique à trois personnes : la base (le pratiquant en contact avec le sol), le flyer (le pratiquant qui est élevé au dessus du sol), le spotter (l’observateur qui fait des recommandations au flyer et peut le réceptionner en cas de glisse). L’Acroyoga suppose une bonne condition physique ; la force musculaire, la concentration, l’équilibre en sont les trois piliers. En général, on y accède après avoir déjà fait du yoga. Cette discipline offre les mêmes bienfaits que le yoga traditionnel avec un aspect ludique et convivial. On peut l’aborder de manière plus douce avec le Partner Yoga qui s’effectue entre deux personnes. Les étirements procurent un délicieux massage. Et, miracle, les élèves échangent, rient, bref font connaissance. Ce qui n’est pas le cas des cours de yoga où le professeur ne veille pas à créer une communauté.

Fly Yoga

Mis au point par un groupe de kinésithérapeutes, le Fly Yoga donne un sentiment de légèreté. Soudain, on vole ! Installé dans un hamac ou dans un grand foulard suspendus au plafond, le pratiquant enchaîne les asanas, mais aussi des mouvements de gym et de danse de manière créative et inattendue. A la fin du cours, chacun médite lové dans son hamac. Le Fly Yoga peut être un premier apprentissage « hors-sol » avant de démarrer l’Acroyoga. Il peut être proposé dans une salle ou, mieux encore, dans la nature avec des hamacs… qui ne sont pas attachés au ciel. Pour les débutants, il est préférable de démarrer par une séance d’une heure, sans enchaîner sur une autre séance. Attention aux risques de vertige la tête en bas !

Bikram Yoga

Le Bikram Yoga a été élaboré par Bikram Choupdhury à partir du Hatha Yoga. Tous en maillot de bain ou presque… Ce yoga se pratique dans une salle humide chauffée à 40 ° avec des postures intensives qui peuvent changer toutes les 5 à 6 secondes. Bien souvent, les pratiquants sont très nombreux et un professeur juché sur un petit podium, micro près de la bouche, les encourage avec enthousiasme. A l’américaine ! La chaleur rend le corps plus souple, mais ce type de yoga peut entrainer une perte de conscience de ses limites. Il est réservé à des personnes en excellente dondition physique ayant l’habitude des exercices cardios. Il y a des risques de malaises, de crampes et de déshydratation en dépit de la bouteille d’eau à portée de main. Il est totalement déconseillé aux personnes cardiaques. Une douche est indispensable à la fin d’une séance. C’est un « bon produit marketing » pour ceux qui cherchent à mincir, car on peut perdre un kilo à la fin d’une séance. Aussitôt rattrapé !

Yoga Nidra

1 deCqE2JSdMVdsbRtAQZlg

C’est Swami Satyananda Saraswati qui, dès 1940, développa cette technique. Le Yoga Nidra se base sur des exercices respiratoires et de visualisation qui facilite un état de lâcher prise profond. Un cours de Yoga Nidra démarre par une relaxation guidée par la voix du professeur. Celui-ci demande au pratiquant de prononcer son sankalpa, une phrase courte et affirmative qui correspond à une qualité qu’il souhaite développer. Ce type de yoga touche aux sphères de l’inconscient. Il améliore le sommeil, une meilleure gestion du stress grâce à un mental plus serein. La sophrologie s’en est inspirée.

Il faut aussi savoir que le style c’est une chose mais votre choix sera aussi influencé par le professeur et le côté humain – chacun malgré son style de préférence aura une façon d’enseigner et une façon de recevoir. La personnalité du professeur ainsi que de l’élève va inévitablement jouer un rôle dans le choix du cours.

 Finalement un grand yogi Swami Vishnudevananda une fois à dit que l’essentiel c’est de pratiquer et que le plus dur c’est de dérouler le tapis alors ne restez pas trop dans les recherches ni la théorie.

Et Swami Sivananda disait qu’une heure de pratique est équivalente a mille heures de théorie.

Peu importe le style de yoga que vous choisirez...

En Yoga n’essayez pas de faire bien, essayez plutôt d’être bien. Selon Patanjali, la posture doit être ferme, stable et aisée. 

« Asana: être fermement établi dans un espace heureux  »
Yoga SutraII46

Namasté.

Source et inspiration: https://www.tempslibremagazine.com/quel-type-yoga-choisir/

 

 

Lectures : 3649
Notez cet article:
Recevez les nouveautés sur nos ateliers, cours et voyages, avec une méga dose d'amour dans votre boîte courriel!

Infolettre

Invalid Input